• (Ce matin)

      Monsieur Marc Antoine Charpentier, comme il était parti à Rome, âgé de quatorze ans, pour y apprendre la peinture, en revint musicien.
    Il avait eu la tête tournée des airs que Monsieur Carissimi composait dans ce temps-là.
    Un beau matin, il avait abandonné le visible.
    Il renonça aux verrières exposées au nord des ateliers des peintres.

    extrait de "Les Ombres errantes" de Pascal Quignard, 2002.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :